Il était une fois un poète… Maksym Kryvtsov

#Musardises | Clin d'oeil
Il était une fois un poète… Maksym Kryvtsov

 

« Aussi étrange que cela puisse paraître, dans le contexte actuel, la plus grande réussite semble être simplement de survivre. » Maksym Kryvtsov 1990-2024

7 janvier 2024, le poète ukrainien et son chat ont été tués sur le front. Maksym Kryvtsov, âge de 33 ans, surnommé Dali dans sa fonction de mitrailleur, était une des jeunes plumes talentueuses du pays.

Maksym a participé à la Révolution de la Dignité et a rejoint l’armée en tant que combattant volontaire en 2014. Plus tard, il a travaillé au Centre de réadaptation et de réinsertion des participants aux opérations de maintien de la paix et des anciens combattants ainsi qu’au « Veteran Hub ». En 2022, il a fait le choix de retourner défendre l’Ukraine.

Le 5 janvier, il avait publié un poème sur les réseaux sociaux, dans lequel il écrivait qu’il fleurira au printemps avec des violettes….

Il a publié les recueils « Poems from the Hole », « Book Love 2.0. Amour et guerre », « Entre les sirènes. Nouveaux poèmes de guerre ». On se souvient de lui comme d’une personne aimable et brillante.

Tuer un poète, c’est tuer l’âme d’une nation, c’est piétiner une culture, c’est mettre au grand jour le génocide de l’agresseur.

Ecoutez-le lire son poème « Où sont mes rêves ? »

 

 

rocher dans un bain d'écume
Share This